National Centre of Competence in Research PlanetS
Gesellschaftsstrasse 6 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39

“Qui ne veut pas être un héros de BD?”

Depuis le 28 mars 2018, l’exposition «Expédition système solaire, explorer l’espace avec l’EPFZ» est ouverte au public, au musée de l’EPF focusTerra à Zurich. Elle présentrera entre autres sept scientifiques du PRN PlanetS – dans des bandes dessinées. PlanetS a également contribué financièrement à la réalisation de l’exposition.

Illustration: Studio Nippoldt

La nouvelle exposition emmène les visiteurs dans un voyage aux confins de notre système solaire. Il pose les questions sur ce qu’il faut découvrir et comment s’y rendre. Ulrike Kastrup, directrice de focusTerra, et son équipe ont suivi les scientifiques et développé des histoires passionnantes montrant ce que les explorateurs recherchent, quelles découvertes ils ont faites, ce qui les motive et comment ils parviennent à voir dans les profondeurs des planètes. Des expériences passionnantes, des animations et des ateliers enrichissent la visite. Par exemple, les visiteurs peuvent déclencher des ondes gravitationnelles ou envoyer une sonde sur une planète lointaine.

Des scientifiques en héros de bande dessinée

Dans l’exposition, les chercheurs deviennent les “héros” de leurs histoires. Ils se présentent personnellement et montrent au public comment fonctionne réellement la recherche. La présentation sous forme de bandes dessinées, mélange de science et d’art, offre un voyage divertissant dans le monde scientifique de notre environnement planétaire, que ça soit pour des amateurs ou des experts.

Judit Szulágyi, chercheuse à l’EPFZ et membre du PNR PlanetS, est l’une des femmes scientifiques représentées. Faire partie de l’exposition est pour elle un sentiment étrange, mais en même temps un immense honneur. «En tant que scientifique, je crois qu’éduquer le public et expliquer nos recherches d’une manière accessible à tous fait partie de notre travail», explique Judith Szulágyi, qui a beaucoup aimé le processus de création entre art et science. «J’adore ça, je trouve vraiment sympa de se regarder en dessin. Qui ne veut pas être un héros de la bande dessinée?», s’exclame l’astronome en montrant fièrement une copie de la bande dessinée accrochée à la porte de son bureau à l’EPF de Zurich. «J’ai souvent des questions à ce sujet», dit-elle en souria sourire.

Tim Lichtenberg, doctorant et membre de PlanetS, est également l’un des héros des bandes dessinées pour qui “les bandes dessinées sont vraiment géniales”. Il pense en effet que l’idée est ingénieuse, parce que les bandes dessinées véhiculent la science à travers un médium facilement accessible et qui met l’accent sur les faits, la fascination, et aussi sur les chercheurs. «Cela montrera aux visiteurs que la recherche est menée ici et pas seulement par des “scientifiques aux États-Unis”, qui ne sont jamais à notre portée”, a déclaré le doctorant. De plus, les bandes dessinées sont aussi amusantes pour les lecteurs. Elles sont pleines de plaisanteries d’initiés mais qui peuvent aussi être comprises par des gens moins branchés science-fiction. De plus, certains détails suffisent pour expliquer la recherche évoquée.

Susciter des vocations

Tim Lichtenberg est convaincu que la découverte et la caractérisation des exoplanètes, que nous connaissons aujourd’hui en astronomie, sont historiquement comparables à la révolution de la vision humaine du monde au XVIIe siècle. La Terre n’est pas unique, mais il y a probablement beaucoup de mondes qui ressemblent au nôtre, mais en même temps ils sont très différents de ce que nous connaissons sur terre. “J’espère que ma bande dessinée donnera aux visiteurs un aperçu des conséquences historiques et philosophiques de cette évolution. Dans le meilleur des cas, j’espère que beaucoup de jeunes visiteurs de l’exposition voudront devenir scientifiques plus tard”, ajoute t-il avec un sourire.

Judit Szulágyi est du même avis, elle est convaincue que tout le monde s’intéresse à un moment donné à la question de savoir comment la vie a commencé et s’il y a de la vie ailleurs. «Les gens arrêtent souvent de rêver, et quand ils grandissent, ils vont choisir un travail ennuyeux, au lieu de croire qu’ils sont aussi capables d’être un chercheur essayant de répondre aux grandes questions de l’existence». Judith Szulágyi espère que l’exposition sensibilisera les jeunes au fait que les sciences sont cool. «Des questions passionnantes comme “comment notre système solaire s’est formé”, “comment d’autres mondes sont apparus” ou “comment nous sommes apparus” peuvent être résolues grâce à la science», conclut l’astronome.

Ausstellung „Expedition Sonnensystem – Mit der ETH auf Forschungsreise durchs All“
28.
März 2018 – 16. Juni 2019
focusTerra
ETH Zürich, Gebäude NO
Sonneggstrasse 5
8092 Zürich

Öffnungszeiten
Montag bis Freitag 9 – 17 Uhr
Sonntag 10 – 16 Uhr
Feiertage: Informationen auf der Webseite
Öffentliche Führungen am Sonntag
Eintritt frei

Die Comic-Geschichten sind in der Ausstellung auch als Buch auf Deutsch und Englisch erhältlich.
Weitere Informationen unter www.focusterra.ethz.ch

 

 

 

Photos du vernissage (ETH Zürich/Guido Schwarz)

 

Le prix « La Recherche » à Christophe Lovis (UniGe)
"La science devient plus personnelle grâce aux héros de BD"
Catégories: External Newsletter, News, Uncategorized

Comments are closed.