National Centre of Competence in Research PlanetS
Sidlerstrasse 5 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39
Fax. +41 (0)31 631 44 05

Juno: premières images, premières questions

Jupiter poleN

Le pole nord de Jupiter (Photo NASA)

Jupiter poleS

Le pole sud de Jupiter (Photo NASA)

Selon Scott Bolton, chercheur principal de Juno du Southwest Research Institute à San Antonio, le pôle nord de Jupiter ne ressemble à rien à ce qu’on a pu voir ou imaginé jusque là. Il est nettement plus bleu que les autres parties de la planète et est le siège de nombreuses tempêtes. Les nuages ont des ombres indiquant probablement qu’ils sont à une altitude plus élevée que d’autres éléments de la surface.

aurorajupiter

Image infrarouge d’une aurore australe captée par la sonde Juno (image NASA)

Le Jovian Infrared Auroral Mapper (JIRAM), fourni par l’Agence Spatiale Italienne, a donné les premiers gros plans infrarouges de la planète. Selon Alberto Adriani, co-investigateur de JIRAM, ces premières vues infrarouges des pôles nord et sud de Jupiter sont révélateurs de points chauds et froids qui n’ont jamais été vus auparavant. Aucun autre instrument sur Terre ou dans l’espace n’a été en mesure de voir l’aurore du pôle sud qui semble être très lumineuse et bien structurée. Le haut niveau de détail des images permettra aux astronomes de mieux étudier la morphologie et la dynamique des aurores.

Bill Kurth, co-investigateur de l’instrument Waves de l’Université de l’Iowa est très enthousiaste. “Waves a détecté la signature des émissions de particules énergétiques qui génèrent les aurores massives entourant le pôle nord de Jupiter », selon l’astronome ces émissions sont les plus fortes enregistrées dans le système solaire. «Maintenant, nous allons essayer de comprendre d’où ces électrons viennent et ce qui peut bien les générer».

Comprendre la formation des planètes géantes
Arrivée sur Mars
Catégories: External Newsletter, Uncategorized

Comments are closed.