National Centre of Competence in Research PlanetS
Gesellschaftsstrasse 6 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39

A la recherche de nos racines interstellaires

Maria Drozdovskaya aimerait bien savoir à quoi ressemble notre «arbre généalogique astrochimique ». La boursière qui va arriver au Centre pour l’espace et Habitabilité (CSH) à l’Université de Berne vient de remporter un prix prestigieux qu’elle apportera à sa nouvelle institution d’accueil: la bourse Fondation Gruber (TGF).

Maria Drozdovskaya. (Image zVg)

Maria Drozdovskaya. (Image zVg)

C’est l’une des plus anciennes et des plus grandes questions scientifiques qui motive le travail de Maria Drozdovskaya: d’où venons-nous et quelle est l’origine de la vie sur Terre? “J’effectue des simulations informatiques pour suivre la trace de certaines molécules à travers différentes étapes de la formation des étoiles et des planètes”, explique la jeune chercheuse. Les observations astronomiques ont en effet montré que l’espace est rempli de différentes molécules et même de très grosses molécules complexes qui pourraient être les briques de construction de la vie. «Je veux décrire la formation des molécules biologiques afin de comprendre notre patrimoine chimique et nos racines interstellaires», explique l’astrophysicienne.

Maria Drozdovskaya est sur le point de terminer son doctorat à l’Université de Leiden et va commencer à travailler à l’Université de Berne en novembre, non seulement à titre de Fellow CSH mais aussi en tant que Fellow TGF. C’est une récompense donnée par l’Union astronomique internationale (UAI) aux jeunes docteurs fraîchement diplômés qu’ils peuvent emporter avec eux pour leur premier postdoc. Depuis 2007, seuls 12 bénéficiaires du TGF Fellowship ont été nommés par l’AIU. “Je ne pouvais pas arrêter de sourire dès que j’ai appris la nouvelle », se souvient la vainqueur: “je considère comme un grand honneur que mon travail soit reconnu à ce niveau de compétition internationale.” Mais elle admet aussi: «j’ai spécifiquement ciblé le TGF Fellowship, car il offre une excellente occasion pour moi de faire démarrer ma carrière de chercheuse indépendante au CSH sur un sujet interdisciplinaire ». Sa TGF Fellowship se monte à 25’000 US$, elle est attribuée pour couvrir les frais de voyage, de séjour et de recherche en complément au salaire offert par l’établissement d’accueil.

Loisirs: Voyages, plongée sous-marine et la peinture

Maria Drozdovskaya est née à Moscou, mais a grandi dans le monde entier. «Mes parents et moi avons vécu en Russie, au Japon et aux États-Unis, avant de s’établir aux Pays-Bas quand j’avais 12 ans,” raconte-t-elle. Elle a terminé l’école et ses diplômes universitaires en Hollande, a la nationalité néerlandaise et russe et voyage autant qu’elle peut. «J’essaie de prendre du temps pour faire du tourisme et j’apprécie toujours un voyage par la route,” dit-elle. Pendant son temps libre la plongeuse diplômée est également occupée par différents types de fitness. “En outre, j’apprécie les loisirs créatifs, je fais de temps en temps un peu de peinture et de broderie.”

Déjà lors de ses études de doctorat, Maria Drozdovskaya avait établi des collaborations avec plusieurs chercheurs de Berne et avait également fait une brève visite de travail. “J’ai été frappée par l’Université de Berne, c’est un institut scientifique passionnant avec beaucoup à offrir», explique-t-elle. «Alors, quand je l’ai vu l’annonce pour le CSH Fellowship, j’ai immédiatement postulé.” En tant que Fellow CSH et TGF elle attend avec impatience le moment d’établir de nouvelles collaborations avec divers groupes de recherche à Berne. «Je suis très heureuse de travailler avec des experts cométaires et exoplanétaires de renommée mondiale» dit-elle, “avec mon expérience dans la formation des étoiles et en astrochimie, j’espère renforcer les liens entre ces différentes communautés et améliorer notre compréhension des liens chimiques à travers les étapes de l’évolution de systèmes planétaires analogues au notre ». La chercheuse espère également s’impliquer dans la vulgarisation et la popularisation de l’astronomie.

Super notes pour PlanetS
PlanetS dans le centre commercial
Catégories: External Newsletter, Uncategorized

Comments are closed.