National Centre of Competence in Research PlanetS
Gesellschaftsstrasse 6 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39

A la recherche des exoocéans

Grand honneur pour Nicolas Thomas membre de PlanèteS à l’Université de Berne: Le chercheur a été sélectionné dans le cadre de l’équipe d’imagerie de la mission de la NASA Clipper Europa. Une mission qui doit permettre de répondre à la question de savoir si il y a la vie dans les océans de la lune de Jupiter, Europe.

Bizarre features on Europa's icy surface suggest a warm interior. (Image: NASA/JPL-Caltech)

Les structures bizarres sur la surface gelée d’Europe suggèrent un intérieur chaud. (Image: NASA/JPL-Caltech)

Europa Clipper, une mission à l’étude par la NASA, est censé effectuer une reconnaissance détaillée de la lune de Jupiter, Europa, et de déterminer si l’océan souterrain de ce monde glacé pourrait abriter des conditions appropriées à l’apparition de la vie. Le 26 mai 2015 la NASA a annoncé la sélection des instruments scientifiques pour Europa Clipper. Europa Imaging system (EIS) sera le système d’imagerie embarqué à bord, il a été conçu et construit par le laboratoire de physique appliquée de l’Université Johns Hopkins (APL). L’équipe scientifique sera dirigé par Elizabeth Tortue de l’APL et comprend Nicolas Thomas, membre de PlanetS au Centre pour l’espace et d’habitabilité à l’Université de Berne, l’un des deux seuls Européens de l’équipe. «C’est un véritable honneur de faire partie de cette mission incroyablement excitante», a déclaré Nicolas Thomas.
La mission étudiera Europe grâce à une sonde capable d’exécuter des survols proches et répétés autour de Jupiter. EIS est conçu pour scruter la couche glacée du satellite galiléen afin d’identifier des endroits où les futures missions pourraient avoir accès à l’eau liquide sous la surface d’Europe dont le volume serait plus de deux fois celui des océans terrestres. «L’océan d’Europe possède les éléments que nous jugeons nécessaires pour la vie, et nous voulons savoir une forme de vie a effectivement pu éclore là-bas.» La sonde Europa Clipper devrait être lancée au début de la prochaine décennie.

Further informations: http://tinyurl.com/EuropaClipper

Contact: nicolas.thomas@space.unibe.ch

Une planète qui se prend pour une comète
20 ans après, le spectre de 51pegb a été obtenu
Catégories: News

Comments are closed.