National Centre of Competence in Research PlanetS
Sidlerstrasse 5 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39
Fax. +41 (0)31 631 44 05

Une planète qui se prend pour une comète

Des astronomes de l’Université de Genève (UNIGE) et membres du Pôle national de recherche (PRN) PlanetS ont découvert un immense nuage d’hydrogène qui s’échappe d’une exoplanète de la taille de Neptune.

Planète GJ 436b, artist's impression. (credits: Mark Garlick/University of Warwick)

Planète GJ 436b, artist’s impression. (credits: Mark Garlick/University of Warwick)

Ce phénomène confère à la planète une chevelure et une queue de gaz, lui donnant l’aspect d’une comète géante. Déjà observé pour certaines très grosses et très chaudes exoplanètes, ce phénomène est perçu pour la première fois avec une telle ampleur. Le nuage pourrait fournir une explication sur la formation de certaines «super-terres» chaudes et rocheuses. Il serait aussi un indicateur pour détecter des océans extrasolaires. Enfin, il servirait à envisager l’avenir de notre atmosphère. Ces résultats paraissent dans la dernière édition de la revue Nature.

La naissance d'une planète
A la recherche des exoocéans
Catégories: News, Project 3 – Pl: Prof. Francesco Pepe

Comments are closed.