National Centre of Competence in Research PlanetS
Sidlerstrasse 5 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39
Fax. +41 (0)31 631 44 05

Un coup d’oeil au ciel de la nuit

Chaque mois et lorsque les dieux de la météo le permettent, le ciel de la nuit nous offre de beaux et intéressants objets à observer. Dans cet article, je voudrais mettre l’accent sur la deuxième moitié d’août et réduire l’observation à celle des objets visibles à l’œil nu. Ainsi, au lieu de chasser les exoplanètes, nous nous occuperons des planètes brillantes dans notre propre système solaire, des étoiles brillantes, des galaxies et constellations.

Planètes visibles:

Vénus, notre voisine intérieure au Soleil, dépassera la Terre dans le milieu d’août et mettre fin à sa période d’étoile du soir. À la fin du mois de son allongement sera assez grand pour qu’elle soit encore visible comme une étoile brillante du matin juste avant le lever du soleil.
– Le 26, comme on en aura l’impression depuis la Terre, le Soleil aura rattrapé Jupiter, ils apparaîtront ensemble dans le ciel rendant complètement impossible l’observation de la géante gazeuse.
Saturne a terminé sa boucle d’opposition début août et se couche plus tôt chaque soir. Saturne pourra être observée à partir du crépuscule et jusqu’à 01h03 CEST au début du mois, il sera déjà couché à 23h02 CEST à la fin août. Coucher de soleil et crépuscule se produiront plus tôt, ce qui aidera à traquer Saturne peu après le coucher du soleil.

La rencontre de Saturne avec la Lune le 22 autour de 21:30 CEST sera à ne pas manquer: en plein sud-ouest, la Lune croissante et Saturne seront alors en étroite conjonction. Vous pourrez voir la Balance sur la gauche, ainsi qu’Antares dans sa brillante teinte rougeâtre dans le Scorpion.

Saturn and Moon on August 22nd around 9:30p.m. CEST

Saturne et le Lune le soir du 22 vers 9:30pm CEST (T.R., Software: Stellarium)

 

Pluies d’étoiles filantes:
Aucune autre mois que celui-ci nous permet d’observer autant d’étoiles filantes dans le ciel nocturne. La raison principale en est la pluie de météores des Perséides qui a culminé la semaine dernière lors de la nuit du 12 au 13. Plus de 100 étoiles filantes par heure ont pu être observées et certaines d’entre elles duraient plusieurs secondes et ressemblaient à des boules de feu. Ce phénomène spectaculaire est produit par l’entrée dans l’atmosphère de petites particules de la taille des pointes d’aiguille à des vitesses très élevées, elles chauffent et commencent à briller et pour la plupart d’entre elles finissent par brûler entièrement. L’air autour d’elles brille également et c’est pourquoi nous pouvons les voir malgré leurs petites tailles. La pluie d’étoiles filantes des Perséides se produit chaque fois la Terre entre dans la queue de poussière de la comète Swift-Tuttle vers le 12 Août. La traversée terrestre traversant la comète laisse derrière de petites particules dans son chemin. Il est encore possible de voir les Perséides cette semaine et la prochaine, mais la fréquence sera beaucoup plus faible. Deux autres pluies de météores auront leurs maxima en fin de mois: les Pi Eridanides le 27 et les Gamma Doradides le 30. On devrait pouvoir repérer au moins une étoile filante toutes les 15 minutes, n’oubliez donc pas de prévoir vos voeux !

Etoiles et constellations:
Les constellations d’été dominent le ciel de nuit et sont haut en direction du Zénith. Dès le début du crépuscule, nous pouvons voir Vega dans la constellation de la Lyre, Deneb dans le Cygne, et Altaïr dans l’Aigle. Ensemble, ces trois étoiles brillantes sont aussi appelées le triangle d’été. Dans l’ouest, une étoile rouge scintille près de l’horizon: Antares, l’étoile la plus brillante du Scorpion est sur le point de se coucher. Près de Beta Scorpii, la deuxième étoile la plus brillante de cette constellation, vous pouvez voir Saturne couleur sable. Non loin se trouve une autre étoile géante rouge: Arcturus dans la constellation du Bouvier. A gauche d’Arcturus il y a un demi-cercle d’étoiles qui attire l’œil: la couronne nord ou Corona Borealis. Tandis qu’à l’est, le célèbre grand carré de Pégase est en train de se lever avec, collée à sa gauche, la constellation d’Andromède. Si vous avez de bons yeux et un endroit sombre disponible, vous pourrez même apercevoir la lumière floue de notre galaxie voisine: M31 ou galaxie d’Andromède.

Night sky on August 15th at 22:00 CEST (21:00 on August 30th). (T.R.; Software: Skychart)

Ciel de nuit le 15 août à 22:00 CEST (et à 21:00 le 30). (T.R.; Software: Skychart)

CHEOPS construit par une imprimante 3D
Une vie ailleurs pour les enfants
Catégories: External Newsletter, Uncategorized

Comments are closed.