National Centre of Competence in Research PlanetS
Gesellschaftsstrasse 6 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39

Kühn Jonas, Dr.

Disks & Planets, 3.0_project-fr, 3.5_project-fr, ETH Zürich, Institut für Astronomie, Universität Bern, Physikalisches Institut
PostDoc
3012 Bern
+41 31 631 47 65

Pourriez vous nous donner une citation d’un personnage célèbre (par exemple d’Albert Einstein) qui vous correspond ainsi qu’à votre vie et à votre travail.
“- Capitaine Solo, les chances de traverser un champ d’astéroïde avec succès sont approximativement de 1 sur 3720. – Tu sais, moi et les probabilités…” (6P0 et Yan Solo, La Guerre des Etoiles)

Pourriez vous décrire votre travail en une seule phrase et nous dire quel est son objectif le plus important.
Je travaille sur des nouveaux concepts d’instruments à haut contraste dédiés à l’imagerie directe d’exoplanètes, basés sur l’utilisation de modulateurs optiques pour masquer la lumière de l’étoile autour de laquelle ces planètes sont en orbite, qui d’une certaine manière « éblouit » nos détecteurs. Il faut à peu près une décennie pour développer une nouvelle génération d’instruments pour les futurs télescopes de classe « extrêmement large » (ELTs), donc cet effort de recherche doit être mené maintenant.

Qu’est-ce qui vous a décidé pour cette profession?
Durant mes années de thèse j’ai travaillé en interférométrie et microscopie, observant le monde bactérien et les cellules vivantes. Mais à titre personnel j’ai toujours eu une préférence pour les choses à « grande échelle », et j’étais en plus passionné par l’exploration spatiale et l’astronomie. Quelques années plus tard, j’ai obtenu une bourse postdoctorale pour travailler sur des instruments pour télescopes au sein du NASA/JPL, et j’ai donc forcément sauté dans l’avion !

Quelle serait la plus grande découverte à laquelle vous aimeriez assister dans votre vie?
La découverte de la vie extraterrestre, notamment au sein de notre propre système solaire (Encelade, Europe); mais des avancées importantes dans la maîtrise de la fusion nucléaire ou dans la réunification de la Relativité Générale avec la physique quantique sont aussi acceptables !

Vous travaillez pour le PRN PlanetS. Que vous permettra de faire PlanetS que vous ne pourriez faire sans lui?
Comme membre associé récemment de retour de l’étranger, PlanetS m’offre un excellent environnement de networking et une exposition optimale de mon projet au sein de la communauté suisse de la recherche en exoplanètes, qui figure parmi les leaders mondiaux.

Comments are closed.