National Centre of Competence in Research PlanetS
Sidlerstrasse 5 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39
Fax. +41 (0)31 631 44 05

Y a-t-il des extraterrestres sur la face cachée de la lune?

Peut-on toucher les planètes? Pourquoi peut-on sauter si haut sur la lune? Dans le nouveau livre pour enfant «Gibt es Aliens auf der Dunklen Seite des Mondes», Ben Moore et son épouse Katharina Blansjaar ont répondu à 55 questions galactiques posées par des enfants. Le livre vient d’être publié par Kein & Aber.

Ben Moore et Katharina Blansjaar. (Photo Guido Schwarz)

Peu d’autres sujets fascinent les enfants autant que l’univers. Mais lorsque ceux-ci posent à leurs parents des questions à son sujet, ils ont de la peine à obtenir les réponses. Les livres pour les enfants de 8 à 12 ans, qui expliquent l’univers de manière compréhensible et scientifiquement correcte, sont rares. «C’est pourquoi nous avons décidé d’en écrire un», a déclaré l’astrophysicien Ben Moore.

Ce qui ressemblait à priori à un jeu d’enfant s’est vite révélé plus compliqué. Au départ, les questions des enfants sur l’univers ont été formulées dans le cadre d’un projet scolaire, auquel Ben Moore avait été invité pour leur répondre. «Quand Ben est venu me soumettre les premières réponses, même moi je n’arrivais pas à les comprendre», explique la co-auteur Katharina Blansjaar.  «L’écriture de livres pour adultes était relativement facile pour moi» explique Ben Moore, «je pensais donc que l’écriture d’un livre pour enfants ne devait pas être plus difficile. Mais il s’est avéré qu’écrire un livre pour enfants était tout simplement impossible».

Les questions n’étaient pas si compliquées …

Ce ne sont pas les questions des enfants qui sont compliquées. «Pourquoi peut-on sauter si haut sur la lune, est certainement l’une des questions les plus faciles à poser» explique Katharina Blansjaar «mais comment expliquer le mot «gravité» à un enfant de 8 ans? «Effectivement, les enfants de 8 à 12 ans ne connaissent pas les bases de la physique, ce sont des concepts qui ne seront enseignés qu’à partir de l’école secondaire.» «Mais pourquoi les enfants ne comprennent-ils pas la fusion nucléaire…», ajoute en plaisantant Ben Moore.

Un enfant de cet âge a un vocabulaire très limité sur des sujets comme l’astrophysique, assure Katharina Blansjaar, «vous devez être conscient du fait que vous allez submerger les enfants si vous utilisez trop de mots». Ce qui était le cas au début, avec tous les mots qui devaient être expliqués dans le glossaire. «Je me suis donc repenchée sur le texte et j’ai demandé à Ben: avons-nous vraiment besoin de tous ces mots? Pouvons-nous utiliser des mots différents, ou encore mieux, pouvons-nous tout supprimer?»

Inciter les enfants avec le mot «space»

À la fin du mois d’avril, les deux auteurs ont pu présenter leur livre, avec l’astronaute suisse Claude Nicollier qui a écrit la préface, aux enfants et parents enthousiastes, lors du vernissage dans le «Kaufleuten» à Zurich. «Les parents apprendront aussi quelque chose sur l’univers, lorsqu’ils liront le livre avec leurs enfants», explique Ben Moore, «bien sûr, j’espère que le livre incitera les enfants à vouloir en savoir plus sur l’espace et l’astronomie et sur la science en général.» Katharina Blansjaar ajoute: «c’est peut-être aussi un livre qu’on offrira à un enfant de 8 ans et qu’on regardera avec lui. Peut-être aussi qu’il le reprendra un ou deux après et apprendra encore quelque chose de nouveau».

Pour Ben Moore, c’est clair que ce n’est pas le dernier livre pour enfants qu’il publie avec sa femme. «Je pense qu’il est nécessaire d’expliquer précisément la science dans le bon sens», explique Ben Moore qui avoue avoir besoin d’une pause pour l’instant. «Je commence un nouveau disque», explique-t-il, car en plus de son travail d’astrophysicien et d’auteur, il est également connu pour sa musique néoterique de danse électronique.

Magasin au concept cosmique «Da draussen»

Le livre «y a-t-il des extraterrestres sur la face cachée de la lune?» est disponible dans toutes les grandes librairies. Ou alors, dans le magasin «Da draussen» à Weitengasse 9 près de Zurich Bellevue. Dans ce magasin au concept cosmique que Katharina Blansjaar dirige depuis octobre 2016, les fans de l’espace trouveront beaucoup de belles choses en dehors du livre. «Nous ne nous spécialisons pas sur les produits geeky», explique Katharina Blansjaar. «mais dans de beaux produits dont beaucoup sont fabriqués à la main et proviennent de petits ateliers de design.»

***********

«Gibt es Aliens auf der dunklen Seite des Mondes? 55 galaktische Kinderfragen an Professor Moore», German language, Ben Moore and Katharina Blansjaar, illustrations by Katharina Blansjaar, published by Kein & Aber, 19.90 Swiss Francs
www.dadraussen.ch

La course d’école des astronautes
PlanetS à la Fantasy Basel
Catégories: External Newsletter, Uncategorized

Comments