National Centre of Competence in Research PlanetS
Sidlerstrasse 5 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39

Voyage spatial au Gornergrat

Le Stellarium Gornergrat a lancé en octobre dernier deux semaines spéciales appelées «Space Trip» pour les clients de l’hôtel sur place. S’agissant d’un nouveau format, nous avons attendu la première avec de grandes attentes et n’avons pas été déçus.

spacetrip2Par Timm Riesen

Pendant les deux semaines du « Space Trip », l’hôtel du Gornergrat avait offert à ses clients une ou deux activités quotidiennes, leur faisant découvrir le ciel nocturne, la recherche spatiale actuelle ou l’astronomie. Enthousiastes, les participants se sont littéralement rapprochés des étoiles. La première activité a débuté autour de 17h par n’importe quel temps, lors de cette dernière les invités ont été emmenés au dôme pour une visite guidée de l’installation et des instruments. Ils ont pu ainsi avoir un aperçu des buts et des visions du projet. L’intérêt s’est avéré encore plus vif que prévu puisque près de 40 personnes par nuit se sont pressées autour des instruments pour découvrir le ciel et l’espace. L’ouverture et la fermeture du dôme ont non seulement enthousiasmé les jeunes hôtes, mais ont également apporté un sourire sur les visages attentifs et concentrés des nombreux visiteurs asiatiques.

Après cette brève introduction, les visiteurs sont descendus à la salle de contrôle où ils ont pu admirer les images prises avec les différents instruments de Stellarium et ainsi  plonger encore plus profondément dans le ciel. Les exclamations d’étonnement n’étaient pas rares et les invités semblaient vraiment impressionnés par le fait que les photos des planètes, des galaxies, des nébuleuses et des amas étaient toutes prises avec les instruments qu’ils venaient de découvrir. Cette première partie de la visite a été volontairement maintenue interactive et de nombreuses questions ont été posées en anglais, allemand et français. La discussion s’est souvent poursuivie pendant le dîner à travers plusieurs tables. Les invités étaient tellement enthousiastes qu’ils se levaient régulièrement pour aller à la fenêtre afin de vérifier le temps et ainsi s’assurer des chances que la deuxième partie, la séance d’observation, puisse avoir lieu.

M82 et M81

Les galaxies M82 (gauche) et M81. (Image Stellarium Gornergrat)

Comme le temps était resté stable et s’était même amélioré par rapport au ciel nuageux du début, toutes les personnes intéressées se sont rassemblées dehors dans un environnement alpin de haute altitude autour de 22 heures. Emmitouflées dans des vêtements chauds, elles ont «marché» dans le beau ciel nocturne avec un Skypointer spécial. Grâce à ce puissant laser qui crée une ligne visible jusqu’aux étoiles, il est aisé de montrer les différentes constellations, les planètes visibles et même certains objets du ciel profond comme le Galaxie d’Andromède. Les visiteurs ont appris à distinguer les planètes et les étoiles dans le ciel et comment les étoiles semblent se déplacer. Quelques bouquetins alpins ont même rendu visite au groupe, un spectacle assez rare à cette heure de la nuit. Le Capricorne se trouvait dans le ciel du Sud pour les surveiller.

Après avoir étés initiés au ciel nocturne, les visiteurs sont allés dans la coupole qui était ouverte pour utiliser le Takahashi “LookThrough”, un télescope fait pour observer les objets intéressants. Selon la phase de la lune, il est possible de regarder les planètes, la lune, les galaxies, les nébuleuses, ainsi que les amas principaux. L’utilisation d’un télescope avec un oculaire est très stimulante car c’était aussi la façon dont les astronomes ont fait leurs découvertes dans le passé. Les visiteurs sont souvent restés bien après minuit, défiant des températures hivernales et parfois des vents forts.

Les réactions ont toutes été enthousiastes et positives. Les clients de l’hôtel sont souvent venus au petit-déjeuner pour serrer la main et dire merci. L’expérience de ce voyage spatial montre clairement que le public est très intéressé par le sujet et que les efforts consentis pour atteindre le plus de public possible ont été récompensés. D’ailleurs le travail pour terminer un portail d’entrée est intense, car il s’agit là d’un élément clé pour atteindre les écoles de Suisse. En effet, une fois ce dernier achevé, les étudiants et leurs enseignants pourront travailler en ligne avec des activités pédagogiques soigneusement conçues et comprenant des observations. Le Stellarium Gornergrat exécute les observations de manière robotisée et les données obtenues peuvent être téléchargées en ligne dans l’espace réservé aux données de l’utilisateur. Nous attendons avec impatience de nombreux utilisateurs actifs à l’avenir.

Journal de bord à La Silla
2 millions d'euros pour FOUR ACES
Catégories: External Newsletter, Uncategorized

Comments are closed.