National Centre of Competence in Research PlanetS
Sidlerstrasse 5 | CH-3012 Bern | Switzerland
  Tel. +41 (0)31 631 32 39

Super notes pour PlanetS

Une fois par année des experts renommés évaluent la qualité scientifique et les progrès réalisés dans chaque Pôle de Recherche National (PRN). Après un examen de deux jours à la fin du mois de mai à l’Observatoire de Genève, le comité d’examen a été très impressionné par les activités du PRN PlanetS.

1)Membre du jury et de PlanetS dans la nouvelle salle blanche de l’Observatoire de Genève (Photo: Guido Schwarz)

Membre du jury et de PlanetS dans la nouvelle salle blanche de l’Observatoire de Genève (Photo: Guido Schwarz)

 La visite annuelle de la commission d’examen internationale est un examen spécial pour les professeurs, post-doctorants et étudiants impliqués dans le PRN. La tension est palpable déjà quelques jours avant l’arrivée des experts, en effet tout le monde travaille sur sa présentation ou son poster et essaie d’anticiper le genre de questions que les experts pourraient poser. Le comité nommé par le Fonds national suisse (FNS) se compose de scientifiques de renom. “Nous recherchons des experts dans le monde entier qui ne sont pas impliqués dans les projets du PRN et qui ne collaborent pas avec des chercheurs du PRN”, explique Thomas Griessen, collaborateur du FNS.

Bien que la sélection d’experts indépendants puisse s’avérer difficile dans des domaines de recherche avec de grandes collaborations internationales telles que l’astronomie d’observation (ou la physique des particules), ceux-ci sont généralement heureux d’accepter la nomination en Suisse. “C’est une bonne occasion pour eux de connaître d’autres projets et de discuter avec des collègues du jury”, explique Thomas Griessen. «Je considère ça comme un service rendu à la communauté scientifique, et il est vraiment excitant de voir l’étendue de la recherche de haute qualité en cours”, estime Larry Nittler, membre du comité d’examen de PlanetS et professeur à l’Institut Carnegie de Washington. Comme la plupart de ses collègues, il a voyagé juste pour cette expertise en Suisse et est rentré chez lui immédiatement après, “de sorte que le décalage horaire ne puisse me rattraper,” explique t-il.

«Je suis surpris que la visite du site ait lieu chaque année», s’étonne Ewine van Dishoeck, membre du jury et professeur à l’Observatoire de l’Université de Leiden. « aux Pays-Bas, nous avons quelque chose appelé NOVA, une collaboration entre les instituts astronomiques de quatre universités, mais nous devons rédiger des rapports que tous les trois à quatre ans ». Thomas Griessen explique quant à lui la méthode suisse: “comme la création d’un nouveau PRN implique des dépenses considérables, le FNS veut faire en sorte que les problèmes soient reconnus et résolus avant qu’un pôle menace d’échouer”.

Il n’y avait aucune mention d’échec lors de la deuxième expertise du pôle PlanetS, bien au contraire. “Il est très amusant de voir comme il fonctionne bien », a déclaré Debra Fischer, professeur à l’Université de Yale à New Haven, Etats-Unis. Bien que le rapport écrit détaillé du groupe d’experts soit prévu pour la mi-Juillet, Debra Fischer a présenté oralement les conclusions préliminaires à la fin de la visite: “je pense que le pôle PlanetS est une institution extrêmement puissante et qui peut changer la donne au niveau international.”

Les membres du comité d’expert du PRN PlanetS: Devant (de gauche a droite): Prof. Ewine F. van Dishoeck, Sterrewacht Leiden, NL, Prof. Imke de Pater, Department of Astronomy, University of California at Berkeley, US, Prof. Anna Fontcuberta i Morral, SNF, Abteilung Programme, EPF Lausanne Centre: Prof. Debra Fischer, Department of Astronomy, Yale University, New Haven, US, Prof. Jamie Gilmour, School of Earth etc Sciences, The University of Manchester, UK, Prof. Frank Scheffold (Chair), SNF, Abteilung Programme, Universität Freiburg Derrière: Prof. Douglas N C Lin, Astronomy & Astrophysics Department, UC Santa Cruz, US, Prof. Larry R. Nittler, Department of Terrestrial Magnetism, Carnegie Institution of Washington, US, Prof. Simon Lilly, SNF, Abteilung Mathematik, Natur- und Ingenieurwissenschaften, ETH Zürich (Photo: Guido Schwarz)

Les membres du comité d’expert du PRN PlanetS: Devant (d.g.a.d.): Prof. Ewine F. van Dishoeck, Sterrewacht Leiden, NL, Prof. Imke de Pater, Department of Astronomy, University of California at Berkeley, US, Prof. Anna Fontcuberta i Morral, FNS, Abteilung Programme, EPF Lausanne
Centre: Prof. Debra Fischer, Department of Astronomy, Yale University, New Haven, US, Prof. Jamie Gilmour, School of Earth etc Sciences, The University of Manchester, UK, Prof. Frank Scheffold (Chair), FNS, Abteilung Programme, Universität Freiburg
Derrière: Prof. Douglas N C Lin, Astronomy & Astrophysics Department, UC Santa Cruz, US, Prof. Larry R. Nittler, Department of Terrestrial Magnetism, Carnegie Institution of Washington, US, Prof. Simon Lilly, FNS, Abteilung Mathematik, Natur- und Ingenieurwissenschaften, ETH Zürich (Photo: Guido Schwarz)

Alors que lors de la première visite l’année dernière les différents projets de recherche venaient de commencer, cette année, ils ont pu présenter une variété d’interactions entre eux et les différentes institutions à Berne, Genève et Zurich. Comme par exemple pour l’un des sept projets de PlanetS  où Maria Schönbächler et son équipe analysent les météorites. “La chimie cosmique fournit une « vérité terrain » pour les modèles de formation de planète et est donc importante pour la compréhension des exoplanètes,” explique la professeur à l’EPF de Zurich qui a pu ainsi établir des liens étroits avec deux autres projets de PlanetS à Berne et à Zurich.

C’est également le cas pour DACE, le centre d’analyse des données pour les exoplanètes, de l’Observatoire de Genève, décrit comme «magique» par les membres du jury, et qui relie la plupart des différents efforts de recherche. “Plusieurs élèves des écoles secondaires et supérieures ont déjà utilisés DACE durant leur stage ou durant des classes pour découvrir les exoplanètes à l’aide de notre base de données astronomiques”, a déclaré Damien Ségransan, le responsable scientifique du projet DACE. Parmi les nombreux faits saillants présentés au comité d’examen se trouvait CASSIS, le système d’imagerie de surface stéréo en couleur qui est actuellement en route vers Mars à bord du Trace Gas Orbiter de l’ESA. «Ce sera le meilleur appareil photo stéréo qui volera autour de Mars”, a déclaré fièrement Nicolas Thomas, professeur à l’Université de Berne.

«Vous avez fait des progrès très inspirants», a conclu Debra Fischer. Le jury a également été heureux que ses recommandations faites lors de la première visite l’année dernière aient été prises en compte. Par exemple, pour faire progresser les femmes dans la science, la plate-forme académique de PlanetS a alloué une subvention jusqu’à 50% du salaire à l’embauche des femmes doctorantes ou faisant un postdoc. Autre motif de satisfaction exprimé par le jury : le lancement d’une page facebook par la plate-forme communication pour renforcer ses activités à travers les réseaux sociaux. “Le pôle PlanetS est un modèle de comment la science peut être faite en combinant la recherche, l’éducation et la communication», a déclaré Debra Fischer.

Il est évident que les membres de la direction du PRN ont été très heureux des notes élevées fournies par le jury d’experts internationaux. “Vos commentaires sont très importants», a déclaré Stéphane Udry, co-directeur de PlanetS, «nous avons besoin d’une vision large allant au delà des aspects purement scientifiques. Il est crucial pour nous, pour le FNS et pour nos institutions d’accueil qui nous soutiennent  d’obtenir cette rétroaction sur nos priorités scientifiques et organisationnelles afin de nous aider à cerner l’évolution de notre initiative sur le long terme. ”

L'Univers vu par un enfant
A la recherche de nos racines interstellaires
Catégories: External Newsletter, Uncategorized

1 comment

  1. […] “Super notes pour PlanetS“ […]